Retourner aux archives

Des attentes salariales à sa juste valeur ! Comment viser juste ?

13 octobre 2022

Vous postulez pour un rôle qui vous plaît particulièrement et vous êtes convoqué en entrevue.

La rencontre venue, tout se passe à merveille.

Vous ressentez une ferme adéquation entre vos besoins et les attentes du futur employeur potentiel.

Selon votre intuition, il considère fortement vous faire une offre.

Durant la période de questions ou à la fin de l’entrevue, c’est selon vous, le moment idéal pour que vous initiez la discussion au sujet de vos attentes salariales et des autres avantages sociaux : FAUX.

Le but est de focaliser la discussion sur l’intérêt mutuel et sur l’adéquation des valeurs, besoins, vision, compétences, etc.

Le parfait fit annonce nécessairement un match durable et heureux pour les deux parties.

Il faut choisir un poste pour les bonnes raisons qui dépasse le simple volet salarial.

Attendez plutôt que l’employeur aborde le sujet avec vous !

Si vous dites un nombre trop élevé, votre appétit pourrait freiner leur intérêt, malgré vos qualifications. Mais à l’inverse, si vous proposez un salaire trop bas, cela pourrait paralyser votre capacité à négocier à la hausse plus tard et diminuer la confiance que vous avez en vos capacités.

En faisant une excellente impression lors de votre entretien, c’est en voyant vos compétences qu’ils auront peut-être envie d’étirer leur budget afin de vous donner le montant qui vous plaît. La négociation qui suivra permettra d’atteindre beaucoup plus aisément un terrain d’entente grâce à des solutions gagnantes- gagnantes.

Que doit-on faire lorsqu’on nous questionne sur nos attentes salariales ?

  • Vous pouvez partager votre salaire le plus récent. C’est une bonne option si vous estimez que vous avez été assez bien payé dans votre rôle précédent.
  • Proposer une plage souhaitée plutôt qu’un nombre précis. Cette médiane est préférable dans la plupart des cas parce que vous êtes moins susceptible de vous exclure des candidats potentiels en allant trop haut ou de démontrer une diminution de vos capacités en allant trop bas.
  • Échanger des informations sur la rémunération habituelle liée à ce rôle. Cela permettra à l’entreprise de juger si elle peut se permettre de vous engager ou même de vous offrir une augmentation par rapport à votre dernier employeur.
  • Mentionner à votre interlocuteur que vous n’avez pas encore de chiffre précis en tête, mais que vous considérerez toute offre juste et raisonnable. Vous pouvez ensuite lui demander ce qu’il a prévu comme budget pour le poste.

Pour vous aider davantage, nous vous recommandons de consulter les sites d’emploi, les bulletins d’information, un collègue dans le même domaine ou encore, d’utiliser un calculateur de salaire afin de vous donner une idée de la rémunération pour le rôle visé. 

Maintenant que vous savez comment communiquer votre le salaire souhaité avec professionnalisme, nous espérons que cela vous aidera à obtenir plus d’entretiens et à rester calme tout au long du processus, jusqu’à ce que vous receviez une offre qui vous convient, qui reflète vos compétences et votre valeur en tant qu’employé.e !

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Trucs & Astuces | RH

Télétravail ou Présentiel?

Le PRÉSENTIEL Contribue à bâtir de saines relations de confiance, à avoir du plaisir en…

7 octobre 2022
Trucs & Astuces | RH

De la transparence à la confiance

L’humain est un être fondamentalement relationnel! Il a besoin de communiquer, s’exprimer, de partager. Il…

25 novembre 2022
Articles 2020

CERTIFICATION DISC | PERSOLOG

Début septembre nous avons eu l’occasion de pouvoir suivre la formation Certification DISC Persolog donné…

22 octobre 2020